29 octobre 2011

Partir, revenir

Version retravaillée du texte initialement publié ici, augmenté d'une première partie inédite. Bonne lecture !         Toulouse, Paris, Bangkok. Novembre. Sur le porte-bagages métallique du train reposait mon sac à dos noir, déjà frotté de poussières européano-africaines et qui s’en allait tenter celles d’Asie. J’avais tenté de le faire modeste mais il était encore trop gros et d’ici quelques semaines je m’en renverrais une partie depuis le nord de la Thaïlande. 1er étage: carnets de dessin neufs. Encres... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2011

La poésie du cyber café

Nouvelle mouture du texte précédemment posté ici .  Bon voyage...    D' abord il y a la recherche. Ca commence par une question, un mot : Internet, prononcé à la mode locale ( iiiintelllnet ? eunterwnet ? ineternette ? ) que l'on suit d'un point d' interrogation en forme de haussement de sourcils et de paumes tendues vers le ciel. Parfois on a la chance de tomber sur un connaisseur ou un anglophone, mais parfois le mot lui-même est abstrait et d'autres paumes tendues répondent aux nôtres : hein ? Quoi ? Interquoi... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2011

24 heures de la vie d'une farang

...Et voici la version retravaillée de cet autre texte, précédemment posté ici .      Tu as mis le réveil pour six heures. Les bruits de la rue te réveillent bien avant et te parviennent crescendo par la fenêtre laissée ouverte, montant avec la lumière du petit matin : coqs au chant fier, enfants babillants qu’on emmène à l’école, vendeuses piaillantes qui vont au marché, ménagères déjà à l'œuvre entre balai chuintant et marmites sonnantes, conducteurs de tuk tuk** et de motodop*** interpellant leurs premiers... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2011

Si longtemps que...

Voilà. J'ai cliqué. Ouais, je l'ai fait, je l'ai fait, je l'ai fait. J'ai les mains qui tremblent et le coeur qui tambourine, je sais pas si c'est les deux cafés de ce matin, la peur, l'excitation, l'appréhension. Enfin bref : je l'ai fait. Je VAIS le faire. Si longtemps que je veux connaître ce pays. Si longtemps que j'en ai peur. Si longtemps que j'apprivoise cette idée. Si longtemps que la décision est en fait prise. Si longtemps que j'attends de me sentir prête. Si longtemps que je m'apprivoise moi aussi au travers d'autres... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 12:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 mars 2011

Le retour / 2e partie

  Je suis assise à un bureau en bois, dans la maison d'amis, en pleine campagne gersoise. Le vent s'enroule autour de la maison en rafales courtes et violentes. J' ai dans les oreilles de la musique, une chose qui m'a manqué avec force pendant ce voyage, et dans le ventre du pain, du vin, du fromage - choses qui m'ont également manqué. Tout est d'un calme olympien autour de moi et pour la première fois depuis mon retour, je suis seule... Je sens qu'il est temps d'écrire ce texte, le dernier du voyage. 1er mars : j'avale avec... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 16:21 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
04 mars 2011

Le retour / première partie

Je me suis levée et dehors le matin était doux dans la lumière de ces 7 heures du matin. Assise sur le bord du matelas, j'avais des images dans la tête qui me cognaient contre les tympans avec violence. Je m' imaginais dans une cahute de planches colorées du bord de la plage - juste là-bas, tout près - , je m' imaginais paresseusement emmêlée dans un amoureux qui n'existait pas, je m' imaginais aller prendre un petit dej au bord de l'océan, je m' imaginais rester, je m' imaginais continuer. Au lieu de ça, j'ai fait couler une douche... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 15:27 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

02 mars 2011

Je suis de retour... Le temps de poser mes sacs, lancer quelques lessives, dérouler mes krama colorées sur les murs, faire tinter les coquillages thaï ramassés sur pla plages des derniers jours, trier les photos, feuilleter mes carnets en bonne compagnie, faire une orgie de fromage, de vin rouge et de petits dej beurre-confiture, profiter de l' accueil de ma famille toulousaine (ma chère calle freedom, la maison dans laquelle je vis avec des gens que j' aime et qui rendent les retours joyeux) et je vous en parle un peu, de ce... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 12:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
17 février 2011

24 heures de la vie d une farang

Tu as mis le reveil pour six heures. Les bruits de la rue te reveillent bien avant et te parviennent de maniere diffuse : coqs, enfants qu on prepare pour l ecole, vendeuses qui vont au marche, menageres deja a l oeuvre, conducteurs de tuk tuk et de motodop deja a l affut apres la nuit passee dans leur hamac tendu entre leur vehicule et un poteau quelconque. Tu replies ton duvet que tu enfournes au sommet de ton sac de rando, fait la veille au soir pour la 95e fois depuis ton depart. Malgre cette habitude tu n arrives toujours pas a l... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 12:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 février 2011

Noir, Blanc, Rouge

Khmers Rouges. Un nom que tout le monde connait ici. Ceux qui parlent francais encore mieux que les autres : ils les ont subis dans leur chair. Le Cambodge est un pays a la recente histoire marquee par cette guerre civile et cette periode plus que sombre (2 millions de morts civils estimes entre 1975 et 1979, suivis d une famine et de centaines de morts et de blesses dus aux mines antipersonnel dissseminees dans certaines zones du pays)... Chaque pays que je visite m apprend un peu mieux l histoire et je me plonge dans celle d ici... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 09:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 janvier 2011

La poesie du cyber cafe

D abord il y a la recherche. Ca commence par une question, un mot : Internet, prononce a la mode locale ( Iiiintelllnet ? eunterwnet ? interlnette ? ) que l on suit d un point  interrogation en forme de haussement de sourcils et de paumes tendues vers le ciel. Parfois on a la chance de tomber sur un anglophone, mais parfois le mot meme est abstrait et des paumes tendues repondent aux notres. Hein ? Quoi ? Interquoi ? Comprends pas... Il n y a plus qu a chercher un endroit plus susceptible de vous renseigner : j essaye souvent de... [Lire la suite]
Posté par tchoolfly à 11:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]