Commencer une formation en radio. Faire les premières flambées dans le poêle à bois. Ne pas partir en voyage cette année et aimer ça. Cicatriser doucement de la fin d'un très grand amour. Faire du yoga tous les matins et chaque jeudi soir. Voir les gens qu'on aime aimer à leur tour. Partir en balade sur les traces de son enfance avec sa famille. Mettre un caillou dans sa poche. Organiser une énorme fête à la maison et y rassembler plein d'ami-e-s. Dessiner sur la buée des vitres. Porter des collants de toutes les couleurs. Coller un bindi entre ses deux yeux. Boire 4 litres de thé ou d'infusion par jour : Yogi Tea au chocolat, menthe du jardin, thé aux agrumes. Câliner son chat qui ronronne. Aller à la bibliothèque chercher de nouvelles BDs. Boutonner sa veste d'hiver avant de sortir. Réapprivoiser les soirées où la nuit tombe tôt. Chercher tous les jours dans les messages personnels de Libé des nouvelles de Ch. et Er. Penser qu'il faut ajouter un nouvel étage aux rayonnages de livres du salon. Randonner dans la neige des Alpes entourée de gens qu'on a pas vus depuis longtemps, des bottes prêtées aux pieds. Ressortir ses gants de cuir pour faire du vélo. Chanter tous les mercredis soirs. Faire un Cluedo géant et l'émailler de fous rires. Réchauffer la cuisine avec des soupes qui embuent la fenêtre. Ramasser des cynorrhodons au bord des chemins en papotant, entre filles, d'histoires de filles. Boire un coup dans un bar aux lumières chaleureuses dans la fin d'après-midi. Ecouter France Culture toute la journée, surtout à treize heures trente. Observer les beaux ventres ronds des filles autour de soi. Tendre une corde à linge dans le salon pour mettre la maison en mode hiver. Passer du temps dans des lieux qu'on aime et dans lesquels on ne va pas assez, et se jurer d'y revenir plus souvent. Se dire aussi qu'on aime les personnes qui vivent dans ces lieux et qu'on a envie, elles aussi, de les voir plus souvent. Se réabonner à Courrier international. Ramasser du thym dans la colline pour les infusions anti-rhume. Discuter de choses nouvelles avec des amis nouveaux. Remettre ses gros gilets en laine mais persister à porter ses mini-jupes. Respirer à plein poumons l'air frais du matin. Ré-écouter de la musique oubliée. Dormir sur un futon dans une mezzanine tout en bois, sous les toits d'une grande maison aveyronnaise. Etendre l'édredon en plume sur son lit. Goûter chaque rayon de soleil sur sa peau. Se nourrir de chaque instant. Vider sa vie de certaines choses pour la remplir d'autres.

Un automne plein de promesses et de beautés simples...